vendredi 18 mai 2012

Idée week end: Alsacez-vous !!

video
 


Art, découverte, rencontres:

Voici quelques clichés de ma rencontres avec l'artiste Astride Jeser qui en plus d'être une artiste brillante pénètre nos âmes lors de ses ateliers peintures, une expérience unique ! 

L'artiste Astride Jeser à côté de son œuvre

Peinture sur un morceau de drap
Peinture sur du papier de soie
 

Partage, gourmandise, volupté

Et voilà quelques clichés de ma cantine où il fait bon y manger, ce restaurant qui existe depuis 1880 propose des trésors de la cuisine alsacienne, convivial et chaleureux !

Infos pratiques :  

Restaurant A L'AIGLE
22 rue Principale
F67370 PFULGRIESHEIM
Tél: 03 88 20 17 80  
http://www.alaigle.fr







                                             

Alsace et cérémonie du Thé

Bonjour Nikosan, j’ai découvert par hasard cette belle galerie « Le passage », insolite au fond d’une cour, comme abritée des mauvaises ondes, dans un lieu ou seuls comptent l’art et l’inspiration.

Peux-tu te présenter un peu, nous parler de ton parcours ? Es-tu originaire d’Alsace ? Je devine que Nikosan est un pseudo, pourquoi l’avoir choisi ?


Je vais tenter de faire un autoportrait de moi-même et de mon parcours, bien que ce soit pour moi un exercice difficile ! Je suis originaire d'Alsace et très attaché à cette région, bien que n'ayant pas la culture alsacienne. Nikosan est effectivement un pseudo, que j'ai choisi il y a un bon moment maintenant, lorsqu'il m'a fallu choisir un nom de domaine pour mon site. Je souhaitais quelque chose de simple, ludique, avec un clin d'oeil à l'Asie. Nikosan est né de là !

J'exerce actuellement deux métiers, en symbiose l'un avec l'autre : je suis à la fois dans les arts et dans la dégustation de thé. Mon travail d'illustrateur, qui est ma formation d'origine, est inspiré des cultures asiatiques, en particulier par l'art du Thé. J'exerce ce métier depuis une dizaine d'années. Celui-ci a bien évolué...! Tout d'abord graphiste, je me suis ensuite tourné vers l'illustration pour enfant, pour enfin, avec les années, affiner mon style à la fois ludique et épuré, inspiré par les cultures asiatiques. En parallèle de cette activité, j'ai toujours été passionné par la culture du thé. J'ai fini par travaillé de ce milieu un peu atypique, en me formant sur le tas (boutique de thés, voyage au Japon consacré au chanoyu, ateliers de dégustation du thé...). Actuellement je continue mon travail d'illustrateur et j'anime des ateliers de thé dans ma galerie, située au centre ville de Strasbourg, dans une belle cour datant du 16ème siècle. Ces deux activités (illustration et ateliers de thés) sont maintenant interdépendantes et alimentent un univers qui m'est propre.

En plus de diriger la galerie avec passion tu animes d’ailleurs dans la galerie des ateliers sur le thème du thé, d’où t’es venue cette passion et comment cela se passe-t-il concrètement ?

Difficile de trouver l'origine de mon intérêt pour la culture du thé... Mon père est passionné par la culture nippone, en particulier les jardins japonais. Son engouement pour cette culture qu'il m'a transmis fut un point de départ ! Je suis venu au thé tout naturellement... Je trouve que le Thé sous toutes ses formes est une invitation au voyage, mais aussi une façon de se poser, de se prendre le temps de vivre pleinement. Chose difficile à faire je trouve dans notre société actuelle, où nous sommes sollicités en permanence, où les choses doivent aller très vite. Le thé est aussi pour moi un moyen de me ressourcer et de me recentrer, en toute simplicité.


(c) http://www.nikosan.com

Quel est le profil des personnes qui viennent découvrir ton atelier ?

Les personnes qui participent à mes ateliers sont de tout âge. J'ai des jeunes, et des moins jeunes ! Le monde du Thé est finalement intemporel, et séduit de nombreuses classes sociales bien différentes les unes des autres.

As-tu eu l’occasion de découvrir ce rituel de la cérémonie du thé dans d’autres pays, le Japon par exemple ? Raconte-nous ?

J'ai la chance d'être invité par l'association japonaise "Shikoku Muchujin" en novembre dernier. Je me suis rendu à Takamatsu, sur l'île de Shikoku, où j'ai pu participer à plusieurs chanoyu, la cérémonie du thé japonaise. C'était un fabuleux voyage principalement orienté vers la cérémonie du thé. J'ai ainsi pu rencontrer de nombreux artisans en lien avec le thé. J'en retiens de belles rencontres, où le thé ne fut finalement qu'un prétexte à la découverte et à l'échange.


Un grand merci à Nikosan qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions.
Vous le retrouverez à la Galerie "Le Passage" (galerie/Maison de Thé):
120, Grand Rue
67000 Strasbourg
03 88 221 443
contact@nikosan.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire